- Devenir Mangaka ? | Sekai's Blog
Actualités
Tutoriels

Devenir Mangaka ?



Vous avez toujours rêvé d'être mangaka ? Vous souhaitez partager, exposer ou vendre vos travaux mais vous ne savez pas comment faire... Dans cette série d'articles nous allons voir ensemble comment procéder...
Je vais surtout expliquer comment devenir un dessinateur amateur et tenter de devenir professionnel en Europe. Il existe évidemment la possibilité de devenir mangaka au Japon mais cela implique d'énormes sacrifices et énormément de travail.

Tout au long de ces articles je vous ferai part de mon expérience de "jeune créateur" ainsi que des expériences de mes amis dessinateurs qui, pour certains, sont devenus professionnels. A aucun moment je ne prétends détenir la connaissance absolue. Il se peut qu'il y ait d'autres façons de faire...


Qu'est-ce qu'un mangaka ?

La question risque de faire sourire la plus part d'entre vous, mais il est quand même important de définir ce qu'est un mangaka.
Un mangaka est un dessinateur professionnel de manga. A la différence d'un dessinateur de bandes dessinées, le mangaka travaille souvent dans un studio où il est assister par de nombreux dessinateurs appelés "assistants". Généralement au Japon un mangaka commence en tant qu'assistant d'un grand mangaka pour acquérir de l'expérience. Les assistant effectuent les tâches ingrates telles que la mise au propre, effacer les traits de crayon à la gomme etc... Plus l'assistant aura d'expérience et plus il effectuera des tâches compliquées telles que les décors etc... Certains mangaka très célèbres ne dessinent presque plus laissant cette tâche à ses assistants et intervenant seulement pour certains détails.

La vie d'un mangaka

Beaucoup de jeunes rêvent de devenir mangaka, mais c'est un métier extrêmement difficile et pénible. Un magaka doit dessiner en moyenne plus de 18 planches par semaine. Pour arriver à tenir les délais, le mangaka et ses assistants doivent travailler en moyenne plus de 12 heures par jour ainsi que les weekends. Pour gagner du temps généralement toute l'équipe dort directement sur son lieu de travail, rendant une vie de famille impossible. Le reportage d'ARTE "Profession mangaka" ci-dessous montre très bien leur quotidien.




Si le lien de la vidéo ne fonctionne pas, signalez le dans les commentaires au bas de cet article!

Devenir Mangaka

C'est à partir de maintenant que vous allez me détester, mais je vais être franc: Il est très difficile de vivre du manga à l'heure actuelle en France, Belgique, Suisse etc... !
Actuellement il y a moins d'une dizaine d'auteurs francophones qui en vivent...

Bon je sens que je viens de chuter dans votre estime, mais laissez moi vous expliquer les raisons.
Bien que la France soit le deuxième plus gros consommateur de manga au monde, les éditeurs se contentent d'importer des manga japonais qui ont du succès au Japon en France.
Cela vient du système d'édition très différent de ces deux pays. Au Japon, il existe le système de pré-publication qui regroupe de très nombreuses petites histoires dans un même magazine. Ces magazines sont regroupés par thème (shônen, Seinen, Kodomo etc...) et sont publiés chaque semaine. A la fin du magazine, les lecteurs peuvent voter pour leurs histoires préférées... Les plus populaires sont regroupées dans des mangas telles que nous les avons en France, mais les moins populaires sont remplacées par de nouvelles séries.
De plus, de très nombreux concours sont organisés par les maisons d'édition japonaises afin de recruter leurs nouveaux talents.

En France ce système est inexistant, et c'est bien pour cela que devenir mangaka professionnel est pratiquement impossible.
Bien que la scène professionnelle en France soit presque inexistante, il existe comme au Japon une scène amateur très active appelée "Fanzina" ou "Doujin" en japonais.


Le fanzina ou Doujin

Bon je sens que je vous ai un peu dégoûté et peut-être même un peu démotivé (surtout si vous avez vu la vidéo sur les mangaka Japonais)
Mais il faut garder à l'esprit que c'est une façon japonaise de travailler, bien différente des européens.
Pour vivre la vie d'un artiste et faire découvrir votre travail, je vous propose de vous lancer dans le fanzina. Voici donc quelques explications:

Le fanzina est une contraction de magazine et fan. Il s'agit à la base de petits magazines créés par des fans de comics ou de mangas qui réalisent et dessinent des histoires non officielles de leurs héros préférés.
Le fanzina est très développé au Japon, tous les artistes renommés ont commencé en dessinant des fanzines. D'ailleurs la plus grosse convention du monde au Japon est exclusivement dédiée aux artistes du fanzina. C'est ainsi que de nombreux artistes ont su se créer une communauté et acquérir assez d'expérience dans l'univers du manga.
En Europe le fanzina est assez bien développé et présent dans chaque convention.

Exemple de convention manga

Une convention est un immense salon dédié à l'univers du manga. Vous pouvez rencontrer de nombreux fans, des artistes, etc... Certaines conventions proposent même des activités autour du Japon comme des cours de calligraphie, des cours de japonais etc...



Pourquoi commencer par le fanzina ?  

Le fanzina présente de nombreux avantages:

  • Présenter votre travail: Participer à une convention en tant qu'artiste vous permet de vous faire connaître du publique. Vous pouvez présenter votre travail directement aux gens et les inviter à vous suivre.
  • Financer vos projets: En vendant directement vos travaux en convention, vous pouvez ainsi financer vos futurs projets.
  • Attirer les éditeurs: Dans les conventions il y a de nombreux professionnels qui cherchent des dessinateurs à publier. Ainsi avec un peu de chance, peut-être pourrez-vous plaire à un éditeur.
  • Rejoindre une grande famille: Ce qui est très sympa aussi, c'est que tout au long des conventions vous serez amenez à rencontrer de nouvelles personnes et vous faire des amis dans le milieu du dessin. 
Néanmoins le fanzina comporte quelques inconvénients
  • Budget: L'argent est le nerf de la guerre. Participer à une convention peut coûter cher. Il faut payer le stand (en 50€ et 900€ selon la convention) le stock, les hôtels, la nourriture et les voyages... (dans le prochain tuto nous verrons ensemble comment être rentable et peut-être même faire des bénéfices).
  • Il faut être disponible les weekends et être prêt à voyager pour promouvoir son travail.  
Voici le stand fanzine Sekai's Blog avec sa joyeuse équipe 


Les écoles 

Il existent de nombreuses écoles d'arts et de manga. Ces écoles sont très utiles pour acquérir un excellent niveau de dessin et avoir des contacts, mais elles ne sont pas indispensables pour devenir dessinateur professionnel. Généralement les artistes qui en sortent s'orientent plus vers le game design, le développement de jeux vidéos, l'animation etc... Je connais des dessinateurs qui sont publiés chez des éditeurs mais qui n'ont jamais fait d'école d'arts...
Par contre il est très fortement conseiller de finir l'école obligatoire et obtenir un diplôme dans un autre secteur plus stable avant de se lancer dans le dessin car c'est un univers très aléatoire.  


Nous venons de faire un tour général de l'univers du manga. Evidemment je ne suis pas rentré dans les détails pour cette introduction. Dans le prochain article, nous allons voir ensemble comment se lancer et se faire connaître afin de se créer une "fan base".


À lire aussi...

----

Si vous aimez mon travail et que vous voulez me soutenir afin que j'écrive d'autres articles comme celui-ci, vous pouvez faire un don via la page Tipeee.com.
Tipeee est un site de mécénat participatif grâce au quel vous pouvez réttribuer vos artistes préférés. Vos dons sont précieux car le site étant gratuit, ils me permettent de payer les divers frais d'hébergement, de maintenance, du nouveau matériel etc...
En faisant un petit don de quelques euros, vous permettez au site de se déveloper et proposer un meilleur contenu plus régulièrement.

Categories: ,

5 personnes ont commenté l'article.

  1. Merci! Très bon travail! Et je ne pensais pas que la définition de mangaka était aussi... complexe. Pour moi avant cet article, un mangaka était un dessinateur de mangas professionel, donc merci.

    Ps: La vidéo ne fonctionne pas. :)

    Sur Ce!

    -Leila.

  2. boru a dit:

    wep merci (y) bien sûr c'est bien très difficile de devenir mangaka mais faut pas se décourager et aussi on a pas besoin d'être mangaka pour dessiner et publier un manga :D un jour je finirai par devenir mangaka car j'aime dessiner et 12 heure / jour est trop petit pour me decourager je resterai positif jusqu'à l'accomplissement de mon rêve

  3. kawaii haru a dit:

    je savais que le métier de mangaka était très dur,mais je ne pensais pas qu'il n'y aurai meme plus de place pour sa vie familiale! j'aimerais tout de meme faire du dessin manga mon métier, que cela soit styliste de vetements dans un jeu,ou illustratrice...dommage, moi qui était en train de réfléchir a mon avenir si dur de mangaka,me demander si je devais arréter de réver...tu as renfoncer le clou !!! booouhuu !!! ...non je rigole >_< tout vas bien, en tout cas je suis sur que ce tutos a servit à enormément de gens !

  4. yumi yukami a dit:

    12h par jour cestbpas grave j m decourage pas

  5. Au travaille ! Je me donnerais a fond jusque a devenir le premier mangaka Suisse !

Laissez un commentaire

Merci de rester courtois et respectueux dans les commentaires !

Actualités
Tutoriels